Terrestralité

Cette section est dédiée à la notion de terrestralité qu’il me tient à cœur d’explorer. Elle cherche à décrire le lien qui nous unit au monde naturel par le biais de nos corps et de nos perceptions. Mon intuition initiale me suggère que ce lien exprime un besoin d’appartenance quasi charnel. C’est chose sublime que le monde. Il nous enveloppe, nous sommes en lui, bien que l’ivresse technicienne nous fasse croire le contraire ! La terrestralité n’est pas un sentiment technophobe. Elle peut parfaitement émerger de contextes hybrides où l’empreinte humaine transforme l’expérience naturelle. C’est même souvent le cas. Je tenterai donc d’illustrer au mieux cette notion par le biais de textes mais aussi de photographies parfois commentées de lignes à vocation phénoménologique. La qualité des photos sera celle du simple utilisateur de smartphone que je suis. L’objectif est surtout de garder une trace de ce que les sens ont perçu et de réfléchir à la meilleure description possible du sentiment que ces perceptions ont fait naître. Il est urgent que la nature se rappelle à nos sens en quittant l’invisible dans lequel l’urbanisation l’a relégué. Loin des yeux, loin du cœur dit le proverbe…