J’intervenais hier pour l’Agence Erasmus+ France / Education & Formation sur la question « Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ? ». Il s’est surtout agit, pour moi, de la déconstruire puis de proposer un élément de réflexion sur l’#éthique de l’#IA : l’interactivité encapacitante.

Petit philo-teasing sur ce qui s’apparente le plus à une réponse à la question initiale :

1) « Non, c’est de l’humain dont il faut avoir peur. C’est aussi de l’humain dont il faut tout espérer. »

2) « Oui, si l’IA empêche les processus de subjectivation. Non, si elle les respecte et les favorise ».

 

L’intervention commence à 2:48. Bon visionnage ! :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *