De l’appartenance du monde à l’appartenance au monde

  Nous savons tous, avec plus ou moins de convictions, que le réchauffement climatique est un danger d’origine principalement anthropique, dont les conséquences pour les espèces humaine et animale pourraient se révéler tragiques. Outre l’accablante compilation des données scientifiques sur le sujet, les quarante années de procrastination politique –et d’aggravation économique- qui suivirent l’émergence du […] Read More